DBK Group Logo

Fours à portes levantes

Les fours à ouverture de porte automatique conviennent en cas de manque de place ou de chargement semi-automatique. De ce fait, la zone de pivotement des portes battantes est supprimée.

Si l’opérateur ne peut plus appuyer sur les « petits boutons » en raison de gants trop épais, des commutateurs au pied sont avantageux. Cette installation dispose encore d’une petite estrade devant la porte levante pour déposer un chariot de changement d’outil à la même hauteur que le fond intérieur du four.

Ces portes levantes ferment une chambre de four commune. Dans le cas de longues durées de cycles et de charges de lots élevées, une ouverture relativement brève ne dérange pas la températion de la chambre du four. Etant donné que le four est chargé avec un élévateur, le conducteur de l’élévateur déclenche la porte levante avec une télécommande. A l’intérieur, on reconnaît l’échangeur de chaleur du brûleur à gaz.

Etant donné que le fond intérieur doit se trouver à hauteur de l’opérateur et que les portes levantes présentent, en raison de leur construction, une hauteur totale importante, on a choisi un mouvement divisé. Un commutateur au pied est installé pour un chargement plus aisé.

Le système de transport du lot est installé au plafond du four. Des plaques suspendues ne permettent pas de zone de pivotement d’une porte battante et pas de porte ouvrant vers le haut. Le déplacement latéral d’une porte coulissante serait tout aussi empêché par des trajets de déplacement dans le hall. C’est pourquoi le four est fermé par une porte roulante à déplacer vers le haut.

Trois convoyeurs indépendants peuvent se déplacer l’un à côté de l’autre dans un four à recuire. Les petites portes levantes sont actionnées pneumatiquement et pressées automatiquement lors de la fermeture de la porte.